venerdì 30 ottobre 2015

Une visite effrayante: les Catacombes des Capucins



Devant moi il y a un tunnel immense. Une quantité énorme de squelettes est devant moi, debout le long des murs. Ils sont tous habillés aux vêtements d'autres temps: quelqu'un regarde en haut, d'autres en bas et d'autres encore semblent me fixer avec leurs orbites vides. J'en vois quelqu'un qui semble ricaner et d'autres hurler pour la peur. Il y a les squelettes d'hommes, de femmes et même d'enfants dans ce lieu macabre et inquiétant.




Non, ça n'est pas un histoire de l'horreur ou un cauchemar. En réalité ce lieu existe et j'ai pensé qu'il était le bon argument maintenant que Halloween  arrive. Je suis en train de parler des catacombes des Capucins à Palerme.

Je dois admettre que la visite de ce lieu pourrait ne pas être adapte à tous. Moi aussi, même si je ne suis pas une personne qui se laisse impressionner facilement, j'ai couru près de mes amis juste entrée dans les catacombes. Il y a vraiment peu de distance entre les visiteurs et les défunts.

Comme on a déjà dis, les squelettes sont habillés aux vêtements de l'époque dans laquelle ils sont morts, c'est-à-dire le XVIIe-XIXe siècle, et quelqu'un d'eux sont si bien conservés qu'ils ont encore les cheveux et les moustaches. Ce labyrinthe est divisé par catégories: il y a les hommes, les enfants, les femmes et les jeunes filles qui semblent des poupées avec leurs robes, dans leurs niches, les professionnels et même les vierges, et puis les hommes religieux.

Le coutume de momifier les morts était très répandue dans le sud de l'Italie et en particulier ici à Palerme.

Au début on mettait seulement les frères capucins dans les catacombes. Quand on découvra que dans ce lieu les corps tendaient à se momifier naturellement, les frères commencèrent à accueillir un nombre supérieur de corps, non seulement de religieux, mais aussi de personnages illustres de Palerme, qui, en change, faisaient beaucoup de donations au couvent.

Mais pourquoi momifier les corps des parents?

De cette façon les parents vivants avaient la possibilité non seulement de pleurer leurs défunts, mais aussi de les voir en personne, de leur " faire visite", comme si ils étaient encore vivants.


Ce cimetière a été fermé en 1880. On a fait une exception juste deux fois: en 1911 pour Giovanni Paterniti, le vice consul des États Unis, et en 1922 pour Rosalia Lombardo, morte à seul deux ans et connue aujourd'hui comme la momie la plus belle du monde.  

Nessun commento:

Posta un commento

Feel free to leave a comment!
I would be glad to know your opinion! ;)
Thank you! :)