Passa ai contenuti principali

Mer, colline, ou montagne? 3 propositions pour le lundi de Pâques



Je ne sais pas dans le reste du monde, mais en Italie il y a la tradition de faire une excursion pour le lundi de Pâques. Selon les différents goûts, il y a ceux qui aiment être plongés dans la nature, ceux qui préfèrent faire des promenades culturelles ou encore ceux qui aiment se réunir chez quelqu’un avec les amis et les parents. Je suis entre ceux qui préfèrent être à contact avec la nature et, si vous l’aimez aussi, je suis là pour vous proposer trois possibilités : l’une à la mer, l’une en colline et l’une en montagne.   


À la mer – Zone marine protégée Torre Guaceto

C’est une réserve naturelle dans le beau Salento équipée pour les visites guidées, mais vous pouvez aussi faire un tour de manière autonome. La diversité et la fragilité des écosystèmes de cette zone sont la chose qui rend ce lieux si beau. Je vous conseille de faire une longue promenade vers la Torre Aragonese et, une fois arrivés, de monter sur la tour pour profiter du panorama splendide. 














En colline – Réserve Naturelle Regionale Orientée Bois Pianelle



Ce bois me fait revenir à mon enfance, parce qu’il était l’une des destinations préférées pour n’importe quel type d’excursion. Cette réserve fait partie de la municipalité de Martina Franca et elle est parfaite pour faire des picnics et des promenades dans le bois. En effet il y a des sentiers signalés et divisés par longueur et difficulté. En outre, le long des sentiers on peut rencontrer des constructions typiques des Pouilles pour la conservation du bois ou qui fonctionnaient comme abreuvoir. En effet, pendant la période feudale, cette zone était utilisée pour la récolte du bois et pour le pâturage. Aujourd’hui on peut encore voir les témoignages.    



En montagne – Parc National du Pollino


J’ai déjà écrit de ce parc ici. Pour moi c’est l’une des zone que je peux atteindre plus facilement en une journée, donc c’est aussi parmi mes préférées.


Et vous, qu’est-ce que vous allez faire pour le lundi de Pâques? Mer, colline ou montagne ?   

Commenti

Post popolari in questo blog

Impression de Sicile: Palerme

Versione italianaEnglish version
À différence de tous les autres voyages que j'ai fait, soigneusement pensés et organisés en avance, celui-là à Palerme a été tout à fait inattendu.  Bon, on m'a proposé d'y aller deux semaines avant du véritable départ, mais alors je ne savais pas encore si j'aurais pu y aller. La certitude est arrivée une semaine après, 7 jours avant de partir. Quelqu'un pourrait me dire: "Une semaine est plus que sufficent pour s'organiser". Sans doute. Mais une semaine n'a été pas assez pour me préparer à ce que j'aurais rencontré.

Perché festeggiamo Natale il 25 dicembre?

“Ti sei mai chiesta come mai il Natale si festeggia proprio il 25 dicembre?”

Quasi tutti gli anni. Col tempo, con lo studio ho potuto notare come molte, se non tutte, delle feste che celebriamo hanno un’origine lontana, spesso più di quel che si pensi. L’ho notato soprattutto con le feste religiose.  Pensa al giorni d’Ognissanti: è stata sovrapposta a una festa pagana. Anche il Natale è nato così.

Nel Sud di Carlo Levi. Una giornata ad Aliano, tra le case e i calanchi di "Cristo si è fermato ad Eboli"

L’auto corre veloce lungo la statale 598. Per un lungo tratto il nastro d’asfalto costeggia l’Agri, uno dei maggiori corsi d’acqua della Lucania, che dall’entroterra scivola lento fino alle fertili coste dello Jonio. Ma in questo periodo dell’anno, dopo l’arsura dei mesi estivi, è ridotto a poco più di un rigagnolo pietroso. Il Pollino è solo a pochi chilometri, verso sud. Eppure i suoi boschi e la sua frescura non sono che un miraggio, qui. Siamo nel cuore riarso della Basilicata, nel deserto argilloso dei calanchi. Con una curva a gomito la strada comincia la sua salita verso Aliano. Tutt’intorno il paesaggio si increspa, come un mare pietrificato. I calanchi sono fenditure scavate dalle piogge sul terreno friabile e privo di vegetazione. Si susseguono e si ramificano, creano grappoli di terra gialla, alti poche decine di metri, spaccati in gole e burroni, sui quali è impossibile arrampicarsi. Per raggiungere il paese c’è da passare un ponte. Intorno solo il vuoto del precipizio. …