Passa ai contenuti principali

Les céliaques en voyage: des site Internet utiles


Quelle est la première chose qu’on pense quand on organise un voyage? Sûr, on cherche un toit sous lequel on peut dormir. Il y a peu de temps que je faisais le même. Je ne considérais pas, alors, un problème le fait de trouver quelque chose à manger pendant mon séjour, peut-être à l’étranger. Au contraire, maintenant c’est une des mes priorités et, outre à l’hôtel et au bagage, je cherche des informations sur les lieux où je peux trouver tranquillement des produits sans gluten. Et oui, une céliaque doit savoir comment se bouger pour manger et surtout ne pas se sentir mal, en se privant d’un jour précieux de ses vacances.
Aujourd’hui, à tel propos, je veux partager quelque site Internet qui peut simplifier la vie de nous « intolérants » quand nous voyageons – autant en Italie qu’à étranger – et qui peut être utile pour ceux qui veulent porter un céliaque à dîner en ville.


Voyons comment se bouger en Italie. L’Associazione Italiana Celiachia (AIC) est sûrement une ressource essentielle pour les céliaques et, en particulier en ce cas, la section dédiée aux lieux certifiés qui sont équipés pour la cuisine sans gluten. En outre, je pense que l’app avec une liste de produits et de restaurants certifiés est encore plus utile.


www.ristorantiperceliaci.net est un autre site Internet qui est superbe. On peut sélectionner la région, la province et la ville pour trouver tous les magasins, certifiés AIC et non, qui fournissent des produits sans gluten.


On va à l’étranger. Heureusement, notre chère Europe est assez organisée sur la question céliaquie. La liste des différentes associations nationales sur le site de l’AIC est une preuve. Je vais examiner seulement quelques pays (par hasard, il s’agit des pays dont je parle la langue !) :  


U.K. Le site officiel du Royaume Uni est vraiment bien structuré. Il n’y a pas de listes des restaurants où on peut manger tranquillement, mais il fournit une app pour le smartphone.
En outre, je vous conseille le site Glutafin. Ici, vous pouvez chercher les lieux dans la zone que vous intéresse.  


France. L’association française met à disposition une liste non seulement de produits indiqués pour nous, mais aussi des marques qui produisent les aliments sans gluten ( en autres mots, si nous voulons faire nos courses, nous pouvons).


Allemagne. Quoi qu’en disent, dans ce champ les Allemands pouvaient faire quelque chose en plus. Le site de l’association allemande n’ aide pas beaucoup avec l’alimentation dehors. En tout cas, le site www.was-ist-zoeliakie.de donne la possibilité de chercher les lieux équipés dans toute l’Allemagne.



Enfin, on ne doit pas oublier notre précieuse Travelcard. Pour ceux qui ne savent pas ce qu’elle est, il s’agit d’un petit texte qui résume ce qu’un céliaque peut manger et ce qu’il ne peut pas manger traduit en 54 langues. Personnellement, même si j’ai un diplôma en langues étrangères, je conterais sur cette carte : bien que je parle bien l’anglais ou une autre langue, cette carte serait toujours plus claire et exhaustive que moi...je pense !   



Mon dernier conseil est tout simplement de demander aux gérants des restaurants si ils sont équipés pour la cuisine sans gluten. De cette façon j’ai eu des plaisantes et délicieuses surprises.

J’espère d’avoir été utile avec ce post. Si vous avez d’autres conseils ou expériences à partager, pour plaisir, écrivez-les dans les commentaires, parce qu’ils sont toujours utile ! 

Commenti

Post popolari in questo blog

Impression de Sicile: Palerme

Versione italianaEnglish version
À différence de tous les autres voyages que j'ai fait, soigneusement pensés et organisés en avance, celui-là à Palerme a été tout à fait inattendu.  Bon, on m'a proposé d'y aller deux semaines avant du véritable départ, mais alors je ne savais pas encore si j'aurais pu y aller. La certitude est arrivée une semaine après, 7 jours avant de partir. Quelqu'un pourrait me dire: "Une semaine est plus que sufficent pour s'organiser". Sans doute. Mais une semaine n'a été pas assez pour me préparer à ce que j'aurais rencontré.

I palmenti di Pietragalla

English versionVersion française

“Toh, guarda che carine! Sembrano le case degli hobbit!” Ecco cosa ho pensato quando, percorrendo i tornanti della statale 169, siamo arrivati a Pietragalla e abbiamo visto sfilare davanti a noi delle piccole costruzioni che facevano pensare alla Contea uscita dalla penna di Tolkien. “Pa’, ferma la macchina!” Era impensabile lasciare quel posto senza scoprire di cosa si trattasse.
Scesi dall’auto ci siamo avventurati tra le casette per finalmente scoprire che si trattava di tutt’altro ed ecco che siamo venuti a conoscenza dell’esistenza dei palmenti.

Benvenuti all'Inferno!

Lasciate ogni speranza voi che entrate



Sabato 3 giugno ho avuto la fortuna di essere invitata dalla digital strategist delle  Grotte di Castellana ad assistere a Hell in the Cave. È uno spettacolo unico nel suo genere che ha come palcoscenico la grotta della Grave nel complesso carsico che ha reso famosa Castellana Grotte. Mette in scena l’Inferno di Dante. Sin dalla prima edizione sono stata incuriosita da questa attrazione, ma ancora non ero riuscita ad assistervi. Fino ad ora.