Passa ai contenuti principali

Ostuni: la Ville Blanche


Parlons d'Ostuni, la "Ville Blanche".


La Ville Blanche au coucher du soleil!



Pendant l’été il ne manque jamais de faire une belle promenade dans le centre historique de cette ville placée sur une colline, qui domine sur les oliveraies de la Murgia avec sa blancheur.

Dès l’antiquité ce lieu a été un carrefour des peuples différents, Japigi et Messapi, Ostrogots et Lombards, Souabes et Normands, et même aujourd’hui Ostuni conserve cette caractéristique. Dans la foule on écoute un mélange merveilleux de langues différentes !  

Ici je prendrais quelque chose à boire...et vous?


Le centre historique est un labyrinthe de ruelles riches en petits magasins de souvenirs et produits très goûteux typiques de cette terre. En suivant la rue principale on arrive à la Cathédrale: arrêtez vous et admirez la rosace splendide de la façade (peu de choses sont si belles) pour terminer avec une ruelle qui donne sur le belvédère.  




Les ruelles du centre historique



















La Cathédrale et sa rosace

On continue à marcher...vers le belvédère!
Le bienveillant Saint Oronzo























Qu’est-ce que vous pensez de cette petite perle des Pouilles? Je ne manque jamais la possibilité d’y aller et faire une promenade et peut-être prendre un apéritif aux pieds de Saint Oronzo. Et vous ? Vous avez jamais été dans la « Ville Blanche » ?




Commenti

Post popolari in questo blog

Impression de Sicile: Palerme

Versione italianaEnglish version
À différence de tous les autres voyages que j'ai fait, soigneusement pensés et organisés en avance, celui-là à Palerme a été tout à fait inattendu.  Bon, on m'a proposé d'y aller deux semaines avant du véritable départ, mais alors je ne savais pas encore si j'aurais pu y aller. La certitude est arrivée une semaine après, 7 jours avant de partir. Quelqu'un pourrait me dire: "Une semaine est plus que sufficent pour s'organiser". Sans doute. Mais une semaine n'a été pas assez pour me préparer à ce que j'aurais rencontré.

I palmenti di Pietragalla

English versionVersion française

“Toh, guarda che carine! Sembrano le case degli hobbit!” Ecco cosa ho pensato quando, percorrendo i tornanti della statale 169, siamo arrivati a Pietragalla e abbiamo visto sfilare davanti a noi delle piccole costruzioni che facevano pensare alla Contea uscita dalla penna di Tolkien. “Pa’, ferma la macchina!” Era impensabile lasciare quel posto senza scoprire di cosa si trattasse.
Scesi dall’auto ci siamo avventurati tra le casette per finalmente scoprire che si trattava di tutt’altro ed ecco che siamo venuti a conoscenza dell’esistenza dei palmenti.

Benvenuti all'Inferno!

Lasciate ogni speranza voi che entrate



Sabato 3 giugno ho avuto la fortuna di essere invitata dalla digital strategist delle  Grotte di Castellana ad assistere a Hell in the Cave. È uno spettacolo unico nel suo genere che ha come palcoscenico la grotta della Grave nel complesso carsico che ha reso famosa Castellana Grotte. Mette in scena l’Inferno di Dante. Sin dalla prima edizione sono stata incuriosita da questa attrazione, ma ancora non ero riuscita ad assistervi. Fino ad ora.