Passa ai contenuti principali

MARTA: Dimanche au musée



En ces jours on m'a proposé une visite inattendue au MARTA, le Musée Archéologique de Tarente. Beaucoup de vous peut-être lui connaissent pour les renommés Ors de Tarente qui de temps en temps font le tour du monde dans les grands musées archéologiques. 
En profitant de l'initiative #Dimancheaumusée, des amis et moi, nous avons décidé de passer une heure plongés dans l'histoire de notre ville.



Ce musée, inauguré en 1963 dans l'ex Couvent des frères Alcantarini, il y a quelques temps était en phase de mise au jour et de préparation.  En effet, la visite alors finissait en trois quarts d'heure environs. Récemment on a terminé la préparation d'une autre aile. Pendant la visite on se promène dans les époques que Tarente a traversées, en remarquant comment il a changé dans le cours du temps, comment il a été influencé et comment il s'est adapté. En effet le parcours est organisé en tranches chronologiques, en partant de la période préhistorique à celle médiévale. 

Évidemment, en parlant de Tarente, celles qui éveillent de la curiosité et intérêt en plus sont les collections grecques (la particularité de Tarente est justement le fait qu'il a été un avant-poste grec), mais aussi les collections romains et apuliennes.  Les pièces conservés viennent des fouilles de Canosa, Egnazia, Carbonara et S. PAolo Civitate. Vous vous demandez pourquoi? Beaucoup de clients riches des habiles orfèvres de Tarente venaient de ces lieux. En effet ces ornements n'ont rien à envier aux bijoux modernes, peut-être le contraire. On ne doit pas s'étonner en voyant les femmes en visite au musée collées aux vitrines pour admirer les trames complexes des diadèmes exposés.  Au contraire, les hommes pourraient être intéresses à la collection de monnaies.


Voilà on arrive à la période de l'influence romaine sur la ville. On trouve les villas romaines décorés avec des mosaïques splendides de la période impériale aux desseins particuliers et aux couleurs encore très vif. Enfin, les pièces qui viennent des nécropoles qui remontent au 4ème et au 3ème siècles av. J.-C., la reconstruction d'un tombeau à chambre et les vitrines avec des objets de différentes périodes en métal et en verre. 

Quand on a terminé le tour, on est fiers d'être de Tarente, de connaître une ville si prestigieuse; de l'autre coté, on est un peu démoralisés à cause de la façon avec laquelle elle est gouvernée et gerée. Une bonne chose serait si tous les citoyens connaissent la richesse de leur ville, si l'aimassent et soignassent pour lui donner la splendeur et le prestige qui la caractérisée en passé.    Ce trésor est encore là qui attend d'être découvert, admiré et valorisé dans tous les coins de Tarente. Et qui peut le faire au mieux si non ses habitants?


Contacts


MARTA Musée Archéologique Nationale de TarenteVia Cavour, 1074100, Tarente
Horaire
Tous les jours, 08:30 - 19:30 (fermé le 1 Janvier, le 1 Mai, le 25 Décembre) Fermeture de la billetterie 19:00
Pour info: tel.099-4532112




Commenti

Post popolari in questo blog

Impression de Sicile: Palerme

Versione italianaEnglish version
À différence de tous les autres voyages que j'ai fait, soigneusement pensés et organisés en avance, celui-là à Palerme a été tout à fait inattendu.  Bon, on m'a proposé d'y aller deux semaines avant du véritable départ, mais alors je ne savais pas encore si j'aurais pu y aller. La certitude est arrivée une semaine après, 7 jours avant de partir. Quelqu'un pourrait me dire: "Une semaine est plus que sufficent pour s'organiser". Sans doute. Mais une semaine n'a été pas assez pour me préparer à ce que j'aurais rencontré.

I palmenti di Pietragalla

English versionVersion française

“Toh, guarda che carine! Sembrano le case degli hobbit!” Ecco cosa ho pensato quando, percorrendo i tornanti della statale 169, siamo arrivati a Pietragalla e abbiamo visto sfilare davanti a noi delle piccole costruzioni che facevano pensare alla Contea uscita dalla penna di Tolkien. “Pa’, ferma la macchina!” Era impensabile lasciare quel posto senza scoprire di cosa si trattasse.
Scesi dall’auto ci siamo avventurati tra le casette per finalmente scoprire che si trattava di tutt’altro ed ecco che siamo venuti a conoscenza dell’esistenza dei palmenti.

Benvenuti all'Inferno!

Lasciate ogni speranza voi che entrate



Sabato 3 giugno ho avuto la fortuna di essere invitata dalla digital strategist delle  Grotte di Castellana ad assistere a Hell in the Cave. È uno spettacolo unico nel suo genere che ha come palcoscenico la grotta della Grave nel complesso carsico che ha reso famosa Castellana Grotte. Mette in scena l’Inferno di Dante. Sin dalla prima edizione sono stata incuriosita da questa attrazione, ma ancora non ero riuscita ad assistervi. Fino ad ora.